Historique

Cité générations est le résultat de trois étapes bien définies

En 2003, le Dr Philippe Schaller a dirigé, sous mandat du département chargé de la santé, un groupe d’experts qui a analysé les trajectoires de soins des personnes âgées et des patients souffrant de maladies chroniques.

Ce groupe de travail a rédigé un rapport émettant un certain nombre de recommandations à l’attention de l’autorité politique concernée en faveur d’une meilleure intégration des services et la création de réseaux de santé de proximité. Le rapport incitait, également, à promouvoir le développement des structures intermédiaires ainsi que de nouvelles formes d’habitat pour les personnes en situation de dépendance IX.

La même année le Dr Olivier Rutschmann a évalué la trajectoire et la situation médico-sociale des patients aux urgences des Hôpitaux Universitaires de Genève, admis pour soins impossibles à domicile X

Cette étude confirmait que le manque de coordination entre les différents intervenants de première ligne (médecins traitants, services d’aide et de soins à domicile, services sociaux) ne favorise pas le maintien à domicile de personnes fragiles et souffrant de multiples « conditions » co-médicales et psychiques.

Son rapport souligna très clairement la situation inadaptée du dispositif ambulatoire face aux besoins des personnes en perte d’autonomie.

L’identification des personnes âgées et fragiles ainsi qu’une prise en charge multidisciplinaire permettraient d’éviter des hospitalisations (environ 40%) et de mieux les diriger au sein du système de soins nécessitant de moindres ressources financières.

En mai 2004, Mme Marthe Erismann, mandatée par le Conseil d’Etat, concluait dans son rapport XI:

«Nous visons surtout le développement (organisé) de la coopération entre les structures et la coordination des trajectoires de soins des personnes âgées. Ce type de réseau centré sur la réflexion entre les acteurs autour des trajectoires de soins des personnes âgées peut être à l’origine d’amélioration de la qualité de la prise en soins des personnes âgées et permettre d’en réduire les coûts».

Une abondante littérature nationale XII et internationale XIII, XIV, XV valide ces différents constats.

Le Groupe Médical d’Onex (GMO) a adhéré à ce projet innovant avec la volonté d’améliorer ses services à la population régionale et de renforcer sa collaboration avec les autres partenaires de la santé.

Nouvelles maisons de santé à Genève

La maison de santé est une solution qui profite à tous:

  • La population a l’assurance d’un accès de proximité à des soins coordonnées et de qualité;
  • Les professionnels bénéficient d’une meilleure qualité dans l’exercice de leur profession;
  • Les instances politiques peuvent offrir un système de santé plus efficace et accessible.

Créateur de Cité générations à Onex, Philippe Schaller souhaite développer 5 maisons de santé sur le canton de Genève. Dr Schaller participe à un groupe de travail dont l’objectif est d’en définir les caractéristiques, le cadre juridique ainsi que les modes de gouvernance et de financement.

Plusieurs sites sont envisagés: Chêne-Bourg, Eaux-Vives, Grand-Saconnex, Pâquis, Plan-les-Ouates, Vernets-Acacias, Vernier et Veyrier. Une réflexion doit, cependant, être menée par Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé (DSES) et les acteurs des secteurs public/privé sur leur adéquation avec les structures existantes et les besoins de la population.

PHILOSOPHIE

  • Créer une synergie avec les compétences professionnelles et partager les bonnes pratiques pour arriver à la meilleure prise en charge possible du patient.
  • Offrir aux patients les conditions d’accès aux soins idéales en termes d’efficacité et de sécurité.
  • Travailler en partenariat.
  • Favoriser le partage de l’information, l’ouverture au dialogue et l’échange régulier avec les patients et leurs familles.

UN CONCEPT D’AVENIR

L’originalité de la structure, qui est unique en Suisse, consiste à offrir une palette de services de santé sous un même toit. Au 98, route de Chancy se trouvent ainsi réunis un centre d’urgences ouvert 7j sur 7 de 7h à 23h, des cabinets de médecins généralistes et spécialistes, un centre d’information de l’IMAD (soins à domicile), un centre d’imagerie, une pharmacie et une unité d’accueil temporalisé de soins: L’UATM qui dispose de plusieurs lits pour des hospitalisations de courte durée — pour soigner une pneumonie, une déshydratation ou les conséquences d’une chute, par exemple. L’idée est simple: en rassemblant les prestataires de soins sur un site, on fluidifie la communication entre soignants et on simplifie la vie du patient, qui n’a plus à courir d’une structure à l’autre.

VISION

  • Un système de santé accessible à tous et composé des réseaux intégrés de soins de proximité.
  • Des structures de soins qui répondent efficacement aux défis de notre système de santé (vieillissement de la population, augmentation des personnes atteintes de maladies chroniques, pénurie professionnelle).
  • Une prise en charge globale du patient qui ne cesse pas de s’améliorer.
  • Une articulation solide entre les structures de soins publiques et privées.
  • Une assurance maladie financièrement supportable et adaptée à la capacité économique de chaque citoyen.

Mission

Maison de Santé Cité générations

des soins ambulatoires de haute qualité à l’ensemble de la population.

que chaque professionnel exerce une médecine fondée sur un savoir-faire clinique et un dialogue avec les patients.

à tous les collaborateurs une formation initiale et continue ainsi que l’équité d’apprentissage en conformité à ses objectifs et moyens.

des prestations sur la base de principes éthiques partagés, en considérant la personne soignée dans son unicité, en respectant ses croyances et ses valeurs et en l’intégrant comme partenaire du processus thérapeutique.

sa collaboration et sa communication sur des principes de transparence et de confiance, en interne et vers l’extérieur.

avec des professionnels reconnus pour leurs compétences cliniques et sociales, qui agissent de manière responsable en fournissant des prestations de qualité dans le cadre de leurs fonctions.

le respect de la vie privée et l’intimité du patient ainsi que son consentement libre et éclairé.

l’autonomie et la responsabilité du patient dans la gestion de la qualité de sa santé en assurant le soutien psychologique.

L’UATM

Un lieu d'hébergement de court séjour médicalisé
Répond aux besoins d'une population régionale
Les séjours sont pris en charge par les assurances maladies
Offre des chambres confortables et individuelles